"FLORE D'AUTOMNE"

Accompagnement de la photographe Amélie Chassary

Lauréate du programme de Mentorat des Filles de la Photo, Amélie Chassary bénéficie pendant 15 mois d’un accompagnement régulier de ses marraines Julie Champin et Clémentine de la Féronnière dans la production de son projet “Flore d’automne” et le développement de son parcours.

Elle est une des 5 lauréates du programme de Mentorat #1.

L’accompagnement consiste : 

– A faire progesser son travail et son parcours

– Élaborer des pistes de développement

– Conseiller par des rendez-vous ciblés avec des experts du réseau des FDLP et l’écosystème de la photographie. 
– Mettre en lumière l’évolution de son projet et le processus de création à travers des opérations de communication et une exposition de restitution.

Visibilité de son projet

Exposition le Mentorat des Filles de la Photo x Biennale Photoclimat « Homéostasie« , à la Mac Créteil  – du 10 septembre au 17 décembre 2021.

Exposition « Les Expérimentales » Restitution du programme de Mentorat à la Galerie des Femmes durant le Photo Saint Germain du 4 novembre au 20 décembre 2021.

Biographie

Née en 1980, Amélie Chassary est diplômée de l’école d’art ESAG Met de Penninghen à Paris en 2005. Sa démarche artistique se concentre sur la mise en scène photographique des différentes espèces végétales, sur notre rapport à la nature et à la beauté. Amélie cherche à créer une confusion dans l’image entre la photographie, la peinture et le dessin.

Projet suivi

Le projet « Flore d’automne » a vocation à constituer un ensemble de photographies de paysages, de natures mortes et d’herbiers représentatifs des forêts du 11ème parc national, situé sur le département de la Côte-d’Or. Le projet « Flore d’automne » est à la fois documentaire et artistique pour refléter une interprétation poétique de la relation de la nature à l’art.
 

Attentes du mentorat

“Avoir deux marraines du monde la photo, qui suivent mes créations sur toute une année, est un soutien d’une grande richesse. Confiance en soi, prise de risque, remise en question, valorisation et approfondissement dans ses recherches, tous ces facteurs d’accompagnement sont essentiels pour l’aboutissement d’un projet, parfois difficile seule »